Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
7 mai 2013 2 07 /05 /mai /2013 11:47
4-tuiles.jpg
 

Jason Sondoh est un auteur de jeux à fabriquer. Voici l’une de ses très récentes créations : Planet Run, un jeu solo qu’il a créé avec son frère, Robertson.

Vous débutez la partie sur une planète hostile, sur laquelle votre vaisseau vient de s’écraser. Pour survivre, il va falloir explorer des territoires inconnus, récolter des ressources, chasser pour pouvoir manger, réparer le vaisseau, construire des armes... Comme il n’est pas possible de tout faire en même temps, il faudra organiser ses tâches. Après quinze tours de jeu, on compte les points, l’idéal est d'obtenir un score élevé afin de regagner la Terre.

 

100_1723.JPG 

 

Pour télécharger Planet Run en français, cliquez ici.

 

 

Planet Run est un jeu de dés très immersif, avec des choix “cruciaux” à faire et des prises de risque stressantes. Il faut s’organiser sans se mélanger les pinceaux, optimiser ses actions en tenant compte du hasard apporté par les dés. Autant dire qu’on n’a pas le temps de s’ennuyer. Planet Run est de plus très rapide à fabriquer et possède des règles simples. C'est un jeu très sympa et qui procure des bonnes sensations. Courez-y vite !

 


À noter : ce jeu m’a été proposé par Whiteraven, qui, en plus d’être un excellent illustrateur (voir ici son travail sur deviant-art ou sur sa page facebook), se livre parfois à des traductions ludiques. Qu’il soit ici remercié !

 

 


Bonus : L’objectif Terre est vraiment difficile à atteindre, c’est pourquoi j’ai conçu cette petite variante :

 

Les 4 merveilles


Enregistrez l’image qui suit, imprimez-la et découpez les 4 tuiles. Chaque tuile représente un lieu “merveilleux” de la planète.


merveille-planet-run-copie.jpg

Lors de la mise en place, faites-en une pile face cachée.

En cours de partie, chaque fois que vous découvrez un nouveau secteur, piochez une merveille. Quand vous répartissez vos dés (phase d’ordre), vous pouvez poser un ou plusieurs dés sur une merveille. Pour gagner la tuile, il faut obtenir un résultat au moins égal à son chiffre rouge.

En fin de partie, chaque merveille rapporte un bonus de dé ou de points, indiqué en bas à gauche de la tuile.

  

Repost 0
24 novembre 2012 6 24 /11 /novembre /2012 17:52

Cela faisait longtemps que je n’avais pas proposé de jeux à fabriquer sur mon blog. En voici un qui est en plein dans l’actualité météorologique, puisqu’il s’intéresse à la migration des grues cendrées.


Umea est un petit jeu tactique de mémoire dont les règles et le matériel tiennent en une seule page. J’espère que la poésie qui s’en dégage saura vous séduire.


Pour télécharger le jeu, cliquez ici.
3-6-3



Bon voyage ! ;-)


Bonus


Avant de devenir "Umea", ce jeu s'appelait "le courage des oiseaux" en hommage à une superbe chanson de Dominique A.

Si vous souhaitez en savoir plus sur les vols migratoires des grues cendrées, rendez-vous sur le site de la Ligue de Protection des Oiseaux.

Repost 0
16 février 2011 3 16 /02 /février /2011 18:08
barricade-zombie.jpg Il est étonnant de constater à quel point les films d'horreur inspirent les auteurs. Ceux qui créent des jeux à fabriquer n'échappent pas à cette règle.

Je vous avais déjà proposé l'excellent Zombie in my Pocket. Voici maintenant, sur le même thème mais dans un genre différent, Barricade Zombie.

Barricade Zombie (Escape of the dead en V.O.) a été conçu pour un seul joueur. Il est signé par Jason Sondoh, un fan de jeux à fabriquer qui tiennent en une page.

Vous devez fuir une invasion de morts-vivants. Mais, comme dans tout bon film de série Z, votre voiture tombe en panne. Réparez-la et protégez-vous avant qu'il ne soit trop tard...

C'est rapide, simple et efficace, malin, et facile à fabriquer.

Cliquez ici pour découvrir cette petite merveille, en français !

 

 

Bonus :

La fiche du jeu sur BGG.

Le site de l'auteur.

Repost 0
15 août 2010 7 15 /08 /août /2010 19:51
space-invaders-200.jpg Au début des années 1980, une bombe ludique va révolutionner le monde du jeu vidéo. Il s'agit de Space Invaders, un jeu d'arcade devenu un classique. Il est même « considéré comme le premier archétype du shoot them up » (wiki).

 

On y luttait contre des vagues de crabes et de poulpes spatiaux en déplaçant son vaisseau à droite ou à gauche et en tirant avec son canon laser à qui mieux-mieux !

Space Strips est un jeu solo à fabriquer qui vous permettra de retrouver le souffle héroïque de cette époque binaire.

space strips 

Cliquez sur l'image pour accéder au pdf du jeu.


Vous savez ce qu'il vous reste à faire !

Bon jeu ! ;o)

 


 En bonus :

Pour le plaisir des yeux, une excellente vidéo-performance du Projet Game Over :

Repost 0
12 août 2010 4 12 /08 /août /2010 04:10
http://open.salon.com/files/spock1247632223.jpg

Spook, à ne pas confondre avec le monsieur Spock de Star Trek, signifie revenant, fantôme en anglais.

C'est ici le thème d'un jeu collaboratif de Mattiaz Prinz où l'on fait la chasse à des fantômes qui hantent un manoir.

 

Il s'appelle Spook by spook et il est paru dans le dernier numéro de Spielbox (N°3/2010). 

En voici les règles en français.

 

Les plus bricoleurs - qui ne possèdent pas cet excellent magazine - pourront facilement le fabriquer : le plateau de jeu représentant le manoir est disponible sur BGG. Quant au reste du matériel, il est assez "basique" : 1 dé, un jeu de cartes, quelques pions...

Bonne chasse ! ;o)

Repost 0
13 février 2010 6 13 /02 /février /2010 08:18

Dans le fameux western spaghetti qu'est Mon nom est Personne, il y a cette séquence où Jack Beauregard, l'un des personnages principaux du film, affronte seul, une horde sauvage de bandits déchaînés.

10-000-article.png« Quand ils chargent, on a l'impression qu'ils sont milles. »


C'est une scène intense, riche en émotion et épique, et je souhaitais créer un jeu qui offre un tel souffle. L'occasion m'en a été donné grâce à deux sources d'inspiration :

 

http://schuman.spip.ac-rouen.fr/IMG/jpg_300miller.jpg La première est 300, une BD de Frank Miller, qui décrit la bataille des Thermopyles durant laquelle quelques centaines de courageux soldats spartiates ont affronté, contre tous bon sens, les milliers de guerriers perses menaçants d'envahir la cité. Avec son caractère mythique, cette bataille m'apparaissait être un bon thème pour ce jeu.
 http://www.casadeedu.com/system/files/imagenes/foto-zimp-de-boardgamegeek.jpg La seconde est Zombie in my pocket, un jeu à fabriquer qui simule un mauvais film d'horreur. C'est simple, efficace, jubilatoire et terriblement addictif.
Un jeu solo où l'on affronte des dizaines d'ennemis... voilà que l'on se rapproche de mon envie...

 

Du croisement de ces deux sources a jailli 10 000, le jeu solo à fabriquer que je vous propose de découvrir ici.

Il est très facile à fabriquer puisque quelques minutes suffisent pour découper les seize tuiles et les neuf cartes qui le composent.

En revanche, les règles sont légèrement plus longues que celles de Zombie in my pocket : elles ont été modifiées pour s'adapter au thème. Notamment, elles découpent le jeu en deux temps : dans une première phase, vous devez retrouver l'antre où se tapit l'envahisseur perse tout en vous équipant et en recrutant des braves pour aller l'affronter. La seconde phase évoque le combat final qui, je vous le promets, sera épique !


Mais, trêve de discours, je vous laisse découvrir tout ceci en cliquant sur l'image ci-dessous pour accéder au pdf du jeu.


logo-10000b-copier.jpg

 

 

Les bonus :


Vous voulez un scoop ? Une nouvelle version de Zombie in my pocket est en préparation. Elle comprendra la dernière version des règles (dite 1.75) et sera toute en français (règles et matériel de jeu). Plus d'informations dans quelques... arf... semaines ?


300 a aussi inspiré un autre jeu, 300, le jeu de plateau où chaque joueur contrôle un camp : un joueur prend les spartiates et l'autre, les perses. Pour voir la fiche sur BGG, cliquez ici.  

 

10 000, c'est aussi un excellent jeu de rôles amateur que vous pouvez télécharger directement sur le site de son auteur, Kobayashi.  


La fameuse séquence de Mon nom est Personne. Elle sera belle à voir !

 

 


Mon Nom Est Personne 05
envoyé par AitTatlane. - Gag, sketch et parodie humouristique en video.

 


Repost 0
14 décembre 2009 1 14 /12 /décembre /2009 06:00
 shogi-blog.jpg  

Le shogi est le jeu d'échecs japonais. Il a la réputation d'être plutôt complexe et il l'est !

Les kanji qui illustrent ses tuiles rendent, pour nous occidentaux, sa prise en main difficile. Pour contrer cette difficulté, on trouve parfois des tuiles illustrées qui, si elles sont moins exotiques que les kanji, sont redoutables d'efficacité.


Je vous propose de découvrir l'une des ces variations avec : 

le Dobutsu Shogi

Il s'agit d'une version minimaliste du shogi puisqu'elle se joue avec uniquement 8 pions (4 par joueur) représentant des animaux. Vous pouvez facilement les fabriquer en dessinant les tuiles vous-même ou en allant à la pêche aux images sur le net !

Pour jouer, il vous faudra un lion, un éléphant, une girafe et un poussin. Attention ! Le poussin possède deux faces : un côté poussin, un côté poule.

Il ne vous reste plus qu'à fabriquer un tablier de jeu, adapté à la taille de vos pions, de 3 cases sur 4.

Vous obtiendrez quelque chose qui ressemblera beaucoup au jeu original :

http://joshi-shogi.com/doubutsushogi/imgs/shokei.gif

Encore une minute pour lire les règles et vous voilà prêt à jouer !

Bon jeu !


En bonus :
Site du Dobutsu Shogi (en japonais)
Site de la Fédération Française de Shogi.

Repost 0
18 novembre 2009 3 18 /11 /novembre /2009 22:46
 

Twilight Imperium est un jeu de conquête spatiale épique pour joueurs aguerris.

On y incarne une civilisation stellaire qui lutte pour étendre son empire galactique.

 

Aussi passionnant qu'exigeant, Twilight Imperium nécessite cependant plusieurs heures pour y jouer. Pour avoir une idée de la complexité de l'affaire, voici une photo prise en cours de partie :


Tommy De Coninck a eu la bonne idée d'en faire une version minimaliste, qui se joue, à l'aide de dés, en quelques minutes. C'est un jeu à fabriquer que je vous invite à découvrir.

Pour y jouer, il vous faudra juste fabriquer des dés (4 par joueurs).

Cliquez sur l'illustration ci-dessous pour en savoir plus.

 


 

À noter : Ce jeu a été créé à l'occasion d'un concours lancé sur BoardGameGeek et c'est l'un de ceux qui a obtenu les meilleurs résultats. Issus de ce même concours, je vous avais déjà proposé tout récemment deux autres jeux « Express », à savoir : Spy Express et Dune Express.


Cliquez ici pour voir la fiche BGG de Twilight Imperium Express

Ajout du 14/12/2009. Il y a une récente et petite modification que m'a signalée l'auteur du jeu, et qui n'apparaît donc pas dans le pdf que je vous propose : Le bonus de la Fédération de Sol est doublé, c-à-d qu'une troupe de Sol a un CC +2 (toujours uniquement pour la défense).

Ajout du 28/11/2009
: Je vous propose deux nouvelles images pour vous fabriquer le jeu. Enregistrez-les sur votre bureau (en faisant un clic droit, puis "enregistrer sous") pour pouvoir les utiliser ensuite.

Première image : Un set de dés, avec la désignation de chaque face, pour éviter d'avoir à consulter les règles en cours de partie (et si vous voulez une image plus grande, cliquez dessus !)  :


Seconde image : Un set de six tuiles des races du jeu.
En début de partie, on met les tuiles face cachée et chaque joueur en tire une. La tuile obtenue définira sa race pour la partie. Et, sous le nom, le bonus auquel la race donne droit.

 





Repost 0
30 août 2009 7 30 /08 /août /2009 06:32
Située en Irak, Sāmarrā fut l'une des plus grands villes de Mésopotamie. Son nom est une abréviation arabe qui signifie « celui qui l'aperçoit est heureux ».
Le jeu que je vous propose de fabriquer s'inspire d'une légende qui fait un pied-de-nez à cette signification. Vous pourrez découvrir cette histoire en lisant les règles du jeu. ;o)

 

Le jeu en question s'appelle « Ce soir, à Samarra ».

Comme d'habitude, il est assez facile à fabriquer. Sa seule relative difficulté vient de tentes à fabriquer qui permettront d'y cacher les pions de jeu ; mais, n'ayez crainte, quelques coups de ciseaux et un peu de colle suffisent à passer l'épreuve pour obtenir, au final, quelque chose qui ressemblera à ceci :

 

 

C'est un jeu pour 2 joueurs. Chacun y contrôle trois personnages dont le statut est caché des yeux de l'adversaire, un peu comme à Stratégo. Chaque joueur possède donc un marchand, un serviteur et la Mort. Pour gagner, il vous faudra éliminer le serviteur adverse ou emmener le vôtre jusqu'à la ville adverse.

 

Pour télécharger le pdf du jeu, cliquez ici !

 

À noter : Le nom réel du jeu est « Death in Samarra » (Mort à Samarra) : je me suis permis de le changer, trouvant le titre original trop sombre.

Quant à l'auteur, je n'ai que son pseudo à proposer – Strangelander - et n'ai strictement aucun autre renseignement sur lui. Si quelqu'un a plus d'info, notamment s'il a fait d'autres jeux, je suis preneur ! Merci ! :o)

 

 

Plus d'info ?


La page de BoardGameGeek dédiée à ce jeu.

 

Une page d'info sur Samarra (Wikipédia)


Repost 0
10 juillet 2009 5 10 /07 /juillet /2009 21:04

À Chicago, la guerre des gangs a repris de plus belle, avec l'arrivée de nouveaux inspecteurs dans la ville. Dans ce contexte, Flickago vous propose de diriger une famille de mafiosi afin de rallier à sa cause ces super-flics, tout en mettant à mal la famille adverse.



Flickago est un jeu, pour 2 joueurs, qui nécessite dextérité et tactique pour y jouer puisqu'il s'agit, en fait, d'un jeu de pichenette, ce qui est plutôt rare dans les jeux à fabriquer (en fait, le « flick » du titre indique l'action de faire une pichenette).


Pour jouer, il vous faut quelques pions, les règles (qui tiennent sur une page) et le plateau.

Ce dernier peut s'imprimer en noir et blanc (sans illustration, pour tester le jeu) ou en haute résolution (avec une jolie photo couleur de Chicago).


Télécharger les règles.

Télécharger le plateau en noir et blanc ou en couleur.

 

Au final, vous aurez quelque chose qui ressemblera à ça :


Pour conclure, notons que Flickago est un jeu de Jeremiah lee, un auteur plein de talent comme il nous l'a prouvé avec Zombie in my pocket. Un auteur à suivre !

 

Repost 0