Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 avril 2009 7 12 /04 /avril /2009 06:26

SantoriniSantorin en français - est un archipel d’îles volcaniques situé au sud-est de la Grèce. C'est aussi la source d'inspiration du dernier jeu mis en ligne sur l'excellent BoardSpace.net.

 

 

 

Santorini est un jeu de pions qui se joue à deux.

Le but du jeu est d'être le premier à grimper au plus haut niveau.

 

Au départ, le plateau de 5 cases sur 5 est vide.

Un joueur a 2 pions cylindriques et l'autre joueur, 2 pions cubiques.

Le joueur qui a les cubes place ses pions sur des cases libres du plateau. Le joueur aux pions cylindriques fait de même.

Il ne peut y avoir qu'un seul pion par case (règle valable pour toute la partie).


Le joueur cubique commence la partie. On jouera ensuite chacun son tour.

Un tour de jeu se décompose en 2 phases : bouger et construire.

 

 

 

1°) À son tour, un joueur bouge l'un de ses pions sur une case voisine et inoccupée (orthogonalement ou en diagonale). S'il ne peut pas en déplacer, il perd immédiatement la partie.

 

2°) On pose ensuite une tuile sur une case - ou sur une autre tuile- voisine et inoccupée du pion bougé.

Il ne peut pas y avoir plus de 3 tuiles sur une case. Si l'on construit au delà du troisième niveau, on pose un dôme sur la pile concernée. Cette case devient inaccessible.

Monter / Descendre : Quand il se déplace, un pion peut grimper (ou descendre) d'un niveau à la fois. Un pion qui grimpe jusqu'au troisième niveau d'une pile permet de gagner la partie.

 


 

Ces règles de base sont celles que l'on peut tester sur BoardSpace. Elles disposent aussi d'un mode avancé qui inclut 8 cartes Dieux ou Héros. Chaque carte offre un avantage. En début de partie, chaque joueur en choisit une qu'il utilisera quand bon lui semble durant la partie.
Je n'ai pas testé cette option mais il semble qu'elle apporte plus de tension au jeu, certaines cartes étant « mortelles ».

Résolument abstrait, Santorini est un bon jeu d'empilement et de blocage, doté de règles honteusement simples et d'un intérêt tactique plus que certain.

Créé en 1986, le jeu est auto-édité seulement depuis 2007 mais à trés peu d'exemplaires. Autant dire que sa disponibilité est nulle au moment où j'écris ces lignes.

Pour jouer à Santorini sur BoardSpace, cliquez ici !  ;o)

 

Quant à l'auteur du jeu, Gordon Hamilton, il est canadien et professeur de mathématique et de sciences. Il est aussi l'auteur de quelques autres jeux auto-édités, tels que Vésuve (2004) ou Calculus (2007).

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires