Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 avril 2006 1 10 /04 /avril /2006 09:50
The Sentinel : 20 ans et presque pas une ride !

 

Je ne suis pas fan de jeux vidéo, de jeux sur PC… mais je ne résiste as au plaisir de vous présenter celui-là : The Sentinel, un très vieux jeu (sorti sur le Commodore 64, en 1987 !) remis au goût du jour il y a quelques temps par une équipe de passionnés.

On pourrait dire que The Sentinel est un jeu de placement abstrait en temps réel et en ce sens, il n’est pas très éloigné des jeux sur plateau.  

 

Le principe du jeu est simple : Vous contrôlez un Synthoïd, un robot non armé qui est  prisonnier d’une étrange planète. Votre but : Vous évader de cette planète… Pour cela, vous allez devoir éliminer la Sentinelle qui veille sur ce monde.

Cette dernière se trouve sur le point le plus haut de ce monde et, régulièrement, à l’instar d’un phare de mer, elle tourne sur elle-même. Si elle vous voit, la Sentinelle va alors pomper votre énergie. Il va donc falloir vous faire discret pour aller jusqu’à la Sentinelle, mais aussi parvenir à vous hisser jusqu’à au moins sa hauteur (On ne peut pas la détruire autrement), puisque, évidemment, quand vous n’avez plus d’énergie, la partie est finit pour vous.

Pour agir dans ce monde, votre synthoïd doit sélectionner une dalle (il faut qu’il la voit !) et agir dessus. Il n’y a pas d’autres façons de faire.

 

A chaque fois, vous avez plusieurs possibilités d'actions :
1) Absorber l’énergie
… des sapins qui couvrent ce monde surtout (mais aussi des blocs que vous créer, des synthoïds que vous avez créés…) : agir coûte des points d’énergie, il vous faudra donc penser à refaire régulièrement le plein d’énergie ! Attention toutefois à ne pas absorber automatiquement l’énergie des sapins : Ceux-ci servent aussi à vous cacher de la sentinelle.

Pour gagner, il vous faudra donc progresser le plus discrètement possible vers la sentinelle, puis vous hisser (en faisant des blocs) jusqu’à sa hauteur pour enfin absorber son énergie.

 

Ah oui, j’oubliais ! Pour absorber votre énergie, la sentinelle doit vous voir, votre synthoïd donc, mais aussi la dalle sur laquelle il se trouve. Si la sentinelle voit votre synthoïd sans voir la dalle sur laquelle il se trouve, elle va alors transformer un sapin (le plus proche du synthoïd) en Meanie, un créature qui tournera autour de vous pour vous téléporter au hasard sur une autre dalle du monde…

 

Avis : J’aime beaucoup l’aspect tactique en temps réel de ce jeu, mais, surtout, j’aime assez l’aspect poétique qui se dégage de l’ensemble. The Sentinel est une sorte de jeu abstrait, très immersif, qui, àmha, mérite qu’on s’y intéresse de plus près ! ;o) 

 

Quelques liens :

Un article très complet en français sur ce jeu

Le site qui propose une version PC du jeu

 

Partager cet article

Repost 0
Published by pak - dans Jeux : News.
commenter cet article

commentaires

Mildaene 17/05/2006 17:19

Wouah, merci de reparler de The Sentinel (que d'heures passées devant le C64, à stresser au moindre "CRRrrrr!" indiquant que la sentinelle avait bougé), ça m'a donné qu'une seule envie: y rejouer!