Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
10 avril 2006 1 10 /04 /avril /2006 09:50
The Sentinel : 20 ans et presque pas une ride !

 

Je ne suis pas fan de jeux vidéo, de jeux sur PC… mais je ne résiste as au plaisir de vous présenter celui-là : The Sentinel, un très vieux jeu (sorti sur le Commodore 64, en 1987 !) remis au goût du jour il y a quelques temps par une équipe de passionnés.

On pourrait dire que The Sentinel est un jeu de placement abstrait en temps réel et en ce sens, il n’est pas très éloigné des jeux sur plateau.  

 

Le principe du jeu est simple : Vous contrôlez un Synthoïd, un robot non armé qui est  prisonnier d’une étrange planète. Votre but : Vous évader de cette planète… Pour cela, vous allez devoir éliminer la Sentinelle qui veille sur ce monde.

Cette dernière se trouve sur le point le plus haut de ce monde et, régulièrement, à l’instar d’un phare de mer, elle tourne sur elle-même. Si elle vous voit, la Sentinelle va alors pomper votre énergie. Il va donc falloir vous faire discret pour aller jusqu’à la Sentinelle, mais aussi parvenir à vous hisser jusqu’à au moins sa hauteur (On ne peut pas la détruire autrement), puisque, évidemment, quand vous n’avez plus d’énergie, la partie est finit pour vous.

Pour agir dans ce monde, votre synthoïd doit sélectionner une dalle (il faut qu’il la voit !) et agir dessus. Il n’y a pas d’autres façons de faire.

 

A chaque fois, vous avez plusieurs possibilités d'actions :
1) Absorber l’énergie
… des sapins qui couvrent ce monde surtout (mais aussi des blocs que vous créer, des synthoïds que vous avez créés…) : agir coûte des points d’énergie, il vous faudra donc penser à refaire régulièrement le plein d’énergie ! Attention toutefois à ne pas absorber automatiquement l’énergie des sapins : Ceux-ci servent aussi à vous cacher de la sentinelle.

Pour gagner, il vous faudra donc progresser le plus discrètement possible vers la sentinelle, puis vous hisser (en faisant des blocs) jusqu’à sa hauteur pour enfin absorber son énergie.

 

Ah oui, j’oubliais ! Pour absorber votre énergie, la sentinelle doit vous voir, votre synthoïd donc, mais aussi la dalle sur laquelle il se trouve. Si la sentinelle voit votre synthoïd sans voir la dalle sur laquelle il se trouve, elle va alors transformer un sapin (le plus proche du synthoïd) en Meanie, un créature qui tournera autour de vous pour vous téléporter au hasard sur une autre dalle du monde…

 

Avis : J’aime beaucoup l’aspect tactique en temps réel de ce jeu, mais, surtout, j’aime assez l’aspect poétique qui se dégage de l’ensemble. The Sentinel est une sorte de jeu abstrait, très immersif, qui, àmha, mérite qu’on s’y intéresse de plus près ! ;o) 

 

Quelques liens :

Un article très complet en français sur ce jeu

Le site qui propose une version PC du jeu

 

Repost 0
Published by pak - dans Jeux : News.
commenter cet article
2 avril 2006 7 02 /04 /avril /2006 10:16
Repost 0
Published by pak - dans Jeux : News.
commenter cet article
28 février 2006 2 28 /02 /février /2006 09:54
Off de Cannes !

Reno du club de mah-jong dont je fais parti et avec qui j'étais au Festival de cannes, a réalisé une petite vidéo "à la Phal" de l'excellent Festival Off. En voici quelques extraits...


Sur le off, on teste des protos :
Ici, un jeu de grenouilles (enfin... si je ne me trompe pas ! )...

... et là, un jeu de foot et de fou rire de Paolo Vallerga (dont je parle un peu dans cet article) .


... et puis, on joue sur des jeux édités : Ici, l'excellent Caylus auquel je n'ai que trop peu joué - 2 parties seulement pour l'instant ! Chiaaale ! ;o) -



Ici, une partie du sympathique Objets Trouvés...

Et puis, on ne fait pas que jouer. Ici, on fait un poker... Je ne sais pas pourquoi mais cette table sent le Tric-Trac à plein nez ! :o)



Enfin, pour finir, des gens complotent derrière des sombreros, arme en main ! Tout le monde évidemment se demande bien ce que cela cash...
Repost 0
Published by pak - dans Jeux : News.
commenter cet article
26 février 2006 7 26 /02 /février /2006 00:00
Cannes 2006 : De le retour !

 

ça y est, Cannes est fini et lentement, je me remets en route ! C’est qu’il faut s’en remettre d’une telle expérience ! Quand on est exposant – j’y étais dans le cadre de l’assoce de mah-jong dont je fais parti - Cannes c’est du crevant de chez crevant !


Pour avoir une idée de ce que cela signifie de « tenir un stand » (je n’étais pas seul hein ! mais accompagné de camarades de jeux pour présenter/initier au mah-jong), c’est être présent quasiment en permanence 7 heures par jour (et 10 le week-end) et voir défiler des centaines de personnes, de joueurs, de regards… Cela signifie aussi faire des séances d’animation pour enfants (2 heures par jour, pour des enfants de 7 à 12 ans, avec des règles très adaptées) et ensuite, répondre à la demande du public, apprendre à jouer (enfin, les bases quoi) à disons 12 à 16 personnes par jour et par « animateur »…

Faites le total (nous étions 3 du mercredi au vendredi et un peu plus le samedi), c’est 200, voire 300, personnes au moins que nous avons initié au mah-jong (c-à-d qui ont au moins fait une partie) ! Etonnant, non ? Oui, mais crevant aussi !

ça, c’est pour la partie « officielle»  du festival. En fait, on ne voit guère plus que le bout de son stand quand on est exposant. Donc, pour le reste du festival, je vous laisse le soin d’aller voir d’autres sites ludiques où l'on en parle beaucoup mieux que moi (voir en fin d’article).



Coté off, Cannes, c’est aussi un festival non-officiel (qui a lieu dans une salle immense située juste derrière le palais) qui prend de l’ampleur et devient aussi l’un des incontournables du festival pour les joueurs passionnés.
Pour ma part, j’apprécie beaucoup l’ambiance improvisée qui s’en dégage : On y rencontre des joueurs, des auteurs, des  webmasters pas si méchants que ça, on discute, on nous invite à jouer, on propose des jeux, on s’assoit et, surtout, on joue sur les dernières nouveautés, des protos qui ne sont pas encore édités ou encore d’autres qui peut-être ne le seront jamais… Tout se passe très simplement en toute convivialité et je dois bien avouer que c’est aussi ce « off » qui me donne envie de venir à Cannes.

Le off c’est aussi l’occasion de tester des jeux récents, comme Deluxe Camping, de Vincent Everaert avec qui je regrette de ne pas avoir eu le temps de pouvoir faire un petit Exxit. Je consacrerais dés que j’aurais un peu plus de temps un article sur ce jeu, mais d’ors et déjà, j’accumule les parties à ce jeu, tant je le trouve très plaisant : un thème estival et drôle (et tellement vrai comme dirait l’autre), un jeu de territoires qui se joue (habilement) en deux phases (ne pas négliger la première phase de pose pour ne pas foirer une partie) avec une mécanique très simple et fluide. Rapide, accessible et tendue, tout public et doté d’un matos sympa, Deluxe Camping se promet une belle place au soleil…


Ici, une partie de Menhir avec l’auteur du jeu tout en haut à gauche : Menhir est un jeu très sympa, simple, au thème fort et poétique. Les nouvelles règles, que j’ai pu testées avec l’auteur (merci Amaury) permettent des parties plus longues (disons, une petite trentaine de minutes) et de fait plus intéressantes. Ne jouez pas sans !
Sur la photo, à coté d'Amary (pull vert-gris),  l’exubérant et sympathique auteur italien, Paolo Vallerga. Il a proposé un proto d’un jeu de foot bien délirant qui fait que, même quand l’on n’aime pas le foot (comme c’est mon cas), on ne peut s’empêcher de l’apprécier. Ce jeu retranscrit astucieusement l’ambiance survoltée des matchs, l’action sur le terrain et le jeu en équipe. Une grande réussite que ce proto… et un grand moment de franche rigolades tant pour ceux qui jouaient que pour ceux qui regardaient le match !



Enfin, pour finir ce trop  rapide tour d'horizon, un de mes tous récents protos que j’ai eu l’occasion de tester deux fois, une fois avec des amis qui le connaissait déjà et une autre avec un groupe qui ne connaissait pas du tout : Les retours que j’en ai eu sont plus que favorables et encourageants. Quelques petits réglages restent encore à faire pour le fignoler mais le jeu fonctionne très bien déjà en soi. Content le mossieur ! :o)
J’ai eu aussi l’occasion de présenter un jeu de Romuald « Radek » Finet sur lequel j’ai un peu travaillé, Pitoune. Retours mitigés : Le thème enthousiasme, la mécanique fonctionne mais… Une affaire à suivre de prêt en tous cas ! ;o)


Quelques liens avec des compte-rendus plus complets :
Tric-Trac Le site de CyberFab Tric-Trac TV Mah-jong !


Désolé pour le peu de photos mais vraiment, nous n’avons pas eu le temps d’en prendre plus que ça… moi, mais aussi Reno à qui l’on doit la majorité de celles qui illustrent cet article. Merci à lui de m’avoir subtiliser mon appareil !




Repost 0
Published by pak - dans Jeux : News.
commenter cet article
10 février 2006 5 10 /02 /février /2006 16:40
Un petit mot pour annoncer la prochaine édition (oct. 2006) du très grand Némédia.


Bon, oui, je sais, je suis peu actif sur mon blog en ce moment... mais je prépare des petites choses pour un certain festival.... Plus d'infos d'ici une dizaine de jours ! ;o)


Repost 0
Published by pak - dans Jeux : News.
commenter cet article
2 février 2006 4 02 /02 /février /2006 21:48
Repost 0
Published by pak - dans Jeux : News.
commenter cet article
27 janvier 2006 5 27 /01 /janvier /2006 16:07

Bonne année à tous les p’tits dragons ! (1)

 

Eh oui, c’est la nouvelle année chinoise qui commence aujourd’hui (celle du Chien de Feu) et je me permets de souhaiter donc la bonne année à tous les visiteurs qui passeront ici !
Je ne suis pas chinois, mais ne l’ayant pas fait il y a quelques semaines, je me rattrape un peu quoi ! :o)
Et puis surtout, vous l’avez sans doute remarquer, j’aime beaucoup l’Asie et en particulier, la Chine.

Pourquoi ?

Sur le fond, j’en sais trop rien : J’ai d’abord beaucoup joué au mah-jong, je connais (un tout petit peu > pas autant que je souhaiterais) le go (dont je n’ai même pas encore parlé sur ce site ! j’ai honte !) et ce sont deux jeux que j’apprécie énormément.

En faisant ce site, je me suis donc naturellement penché un peu plus sur le sujet : Et force est de constater que l’on ne ment pas en disant que les chinois sont des très gros joueurs. Si l’on trouve en Chine, beaucoup de jeux liés au hasard (très peu  intéressants à mes goûts), on trouve aussi parfois de sympathiques curiosités qui montrent tout de même bien que le jeu est dans la nature des chinois : Kap Tai Shap, Paihinmin, Luzhanqi, Huarong Pass, Xiang Qi… etc. Voire même que, parfois, les chinois sont des précurseurs ludiques (là, je pense aux menkos !)… Qui plus est, en général, ces jeux, outre le fait d’être attractif pour nous autres, occidentaux, sont aussi très très beaux.

Ceci étant dit, il s’agit pour moi d’un intérêt qui est essentiellement ludique. Entendez par là que je n’entend pas promouvoir par cette passion autre chose que le jeu : Je ne me fais pas ici  le partisan d’une certaine politique chinoise… Loin de là, même !  Que ce soit clair ! 

Bref, tout ça pour dire que cette nouvelle année chinoise me rend, en tous cas, toujours autant « méditatif » et que donc, ce site, même s’il fait la part belle à des jeux de société « modernes » et, certes à moindre niveau, aux jeux de rôles, gardera donc encore et toujours cette année, de sa spécificité avec l’écriture d’autres articles sur les jeux d’Asie en général (via le Japon entre autres, qui propose aussi beaucoup de jeux intéressants ! ;o) ).

 
Suivez le guide !

Pour voir quelques jeux chinois (cités ci-dessus)…

Quelques jeux dans la ludothèque et d’autres dans la catégorie « Jeux d’Asie » !

 

(1) : Le titre de cet article, s’il est sincère et purement amical n’en est pas moins aussi un petit clin d’œil à un certain concert des Béruriers Noirs et l’une de leurs chansons : Casse-tête chinois…

Repost 0
Published by pak - dans Jeux : News.
commenter cet article
25 janvier 2006 3 25 /01 /janvier /2006 15:37
L'Odyssée de L'Imaginaire organise une Convention de Jeux, jeux de rôles, jeux de plateau, les 18 et 19 février 2006, à Sens (89), axée sur le thème des Pirates.

Cette année, L'Odyssée se transformera donc en navire pirate et proposera :
-des jeux de rôles : Pavillon Noir, Rêve de Dragon, Vampire, Deadlands, Nephilim, D&D, Cthulhu, Mousquetaires de l'Ombre,...
-des jeux de plateau : Colons de Katane, L'Empire des Dieux, Civilisation,...
-des jeux de cartes : Pirates des Caraïbes, Citadelles, Elixir, Munhkin, Colons de Katane, Wanted, Il était une fois,..
-une murder party Pirates
- Il y aura aussi un tournoi autour du jeu de plateau "La crique des Pirates", ainsi qu'un grand jeu concours "Pirates", où de nombreux lots seront à gagner.
La convention débutera le samedi 18 février à 14h et se terminera le dimanche 19 février vers 15h.
L'entrée est gratuite, restauration sur place (frites, hot dog, gâteaux et crêpes maison) et couchage sur place possible (salle reservée au dodo, apportez vos sacs de couchage, matelas, oreiller, nounours,..)

Où ça se passe ? Centre d'animation des Champs-Plaisants, à Sens (89), ou cliquez ici...
Repost 0
Published by pak - dans Jeux : News.
commenter cet article
19 janvier 2006 4 19 /01 /janvier /2006 00:10
Quelques rendez-vous ludiques à venir de prochainement sous peu dans l’Yonne…

 

18, 19 février Sens.

Convention Annuelle de l’Odyssée de l’Imaginaire.

Thème : Les pirates. Jdr et jdp au programme.

Un incontournable de l’animation icaunaise à ne manquer sous aucun prétexte...

Plus d’info ici ! ;o)

 

Du 15 au 19 février : Festival des Jeux de cannes.

Cannes, c’est loin de chez nous, vous me direz. Quel rapport avec l’Yonne ? Et bien, en fait, l’association d’Auxerre Mah-jong y participera en y organisant pour la seconde année consécutive, des démonstrations, animations autour du jeu de mah-jong.

Et moi, de me rendre compte alors, que vu que je fais parti de la joyeuse bande de troublions mah-jongleurs qui va à Cannes pour ces animations, je ne pourrai donc pas aller à la conv de Sens qui a lieu en même temps ! Et m… !!! :o(

Tout savoir sur le Festival des Jeux de Canes ?

 

14, 15 avril. Monéteau.

Première Convention d’Eskarmouch, club de jeux de rôles, de fig, de plateau…

Coté JdR, un concept sympa au programme : « Faire du neuf avec des vieux ! » L’idée est d’axer cette convention sur les touts premiers jdr (de 1974 à 1990, pour être précis) : On y jouera donc du Marvel Super Héros, du Bitume, du Maléfices, du Stormbringer…

Pour accéder au site pas beau d’Eskarmouch :o), cliquez ici !

 

20 mai : Fête Nationale du Jeu.

A Auxerre, tout se passera à la ludothèque (15 bis, rue de la Tour d'Auvergne  ) qui a bon espoir de faire prendre à cette journée particulière toute l’ampleur qu’elle mérite. Déjà, l’année dernière, il y avait une ambiance sympa. Souhaitons que cette année soit encore meilleure…


 

10 juin, Auxerre.

Mah-jong :

1er Tournoi Open d’Auxerre.

Organisé par Mah-jong !

 

 

Un bar à jeux à Auxerre ? Et pour finir, dans la rubrique « ragots et rumeurs persistantes », il paraîtrait qu’un bar d’Auxerre serait prêt à accueillir un rendez-vous ludique régulier dans le cadre de ses locaux et que même ses rendez-vous débuteraient d’ici peu de prochainement. Depuis le temps que j’attends ce genre d’initiative sur Auxerre - en fait, depuis que je "connais" ce genre d'animation sur Dijon, grâce au blog de Gorthyn ! ;o) -  clair que c’est une affaire que je vais suivre de près, ça ! ;o)
Repost 0
Published by pak - dans Jeux : News.
commenter cet article
10 décembre 2005 6 10 /12 /décembre /2005 13:22

Pourquoi le mah-jong avec les règles internationales,

c’est bon et qu’il faut en manger ?

(en 8 leçons)

Pour ceux qui me connaissent ou qui visitent règulièrement mon blog, ce n'est  pas nouveau : Je suis un fan de mah-jong. Et depuis que je pratique les règles internationales, j'en suis encore plus fan ! Celles-ci ont pourtant encore leurs détracteurs qui ne veulent pas en démordre : "Les règles internationales sont toutes pourrites ! Les meilleures règles du monde de la planète de l'univers sont cells du mah-jong ...(1)..."
Ah ben oui, mon bon monsieur ! C'est qu'ils sont passionés les mah-jongleurs et parfois, ont tendance à s'emporter !
Laissons donc parler ainsi ces ignares qui n'argumentent que trop rarement leur discours car les meilleures règles de la planète de l'univers du mah-jong sont, bel et bien, les règles internationales. Permettez-moi de vous expliquer ici pourquoi...

(1) : Complètez cette phrase avec un type de mah-jong : "à la japonaise" ou "à la chinoise", ou "à la hong-kongaise"...etc... ;o)


1. On peut y tournoyer ! Il y a une semaine (samedi 3 décembre), j’ai participé au tournoi de mah-jong de Paris qui se passait dans le cadre très sympathique d’un bar « le Blue Bayou ». C’était mon premier tournoi du genre et j’avoue que j’appréhendais un peu : Même si je joue plutôt régulièrement avec ces règles, je ne les maîtrise pas encore parfaitement bien et ce tournoi était aussi l’occasion d’affronter des champions du jeu : Ainsi parmi les français, Laurent Mahé, J-M Cazare et Benoit Messifouda par exemple étaient présents.  Avouez, ça fait peur ! Surtout lorsque dés la 1ère ronde (le tournoi se déroulait en 4 rondes), à votre table, vous vous retrouvez avec l’un de ces champions ! Brrrr….

 

2. On y rencontre des gens sympathiques : Nous étions donc, 24 à participer à ce tournoi. S’il  avait des parisiens ainsi que des gens d’Auxerre (du club dont je fais parti), il y avait aussi des personnes qui sont venus de beaucoup plus loin : Toulouse, Lille et même les Pays-Bas ou la Hongrie ! Etonnant, non ? De fait, on parlait un peu toutes les langues autour des tables et il valait mieux peut-être comprendre l’anglais pour parfois s’expliquer mais… le mah-jong a ceci de bien que certains mots sont très compréhensibles. Notamment un certain « Hu » qui annonce la fin d’une partie et la victoire d’un joueur !

 
Ici, les Pays-Bas étaient venus en force au tournoi.
6 d'entre eux finiront dans les 10 premiers: Belle performance !

3. On y rencontre des joueurs très sympathiques : Les joueurs de ce tournoi étaient de tous les niveaux : Certains étaient très débutants tandis que d’autres ne font quasiment que ça ! Mais force est de reconnaître que les plus expérimentés ont bien aidé les plus novices : Notamment, dans le comptage des points (qui peut parfois s’avérer problématiques pour les débutants) mais pas que : Même s’il y avait bien une compétition, l’ambiance autour des tables étaient chaleureuses et très fair-play aussi : Si parfois, quelques maladresses font  se retourner malencontreusement des tuiles, on ne se fâche pas et on remet la tuile en place en disant « Ce n’est pas grave ». ça aussi, ça fait parti du jeu ! :o)

 

4. On cogite, on cogite et on cogite : Une fois que l’on est assis à une table, le gong qui retentit annonce le début des hostilités ! Les tuiles sont distribuées et chacun regarde donc son jeu : Et c’est là que le mah-jong prend tout son intérêt : Dés le départ, il va falloir « construire » son jeu. Avec les règles internationales de mah-jong, il faut pour pouvoir faire un mah-jong, il faut s’assurer que celui-ci vaut bien un certain nombre minimum de points (en l’occurrence : 8). On obtient ces points en additionnant entre elles des combinaisons : Certaines ne valent pas grand-chose (finir son jeu en tirant 1 tuile du mur, = 1 point – ne pas posséder d’honneur : 1 point aussi) tandis que d’autres valent beaucoup plus : Ainsi, si posséder dans son jeu, 3 chow identiques en valeur rapporte 8 points, un grand jeu comme le célèbre « 13 lanternes merveilleuses » vaut 88 points. On trouve aussi des combinaisons plus subtiles : Toutes les tuiles de votre mah-jong ont une valeur inférieur ou égale à 4 ? Et hop, vous empochez 12 points ! Ou encore, une grande suite pure (les tuiles de 1 à 9 dans la même famille) vaut 16 points.

Bref, il va s’agir alors d’optimiser son jeu afin de faire le plus de points possibles mais aussi le plus rapidement… et là, l’affaire se complique parce que vos adversaires ont très exactement le même objectif ! :o)

  A gauche, Reno l'un des joueurs d'Auxerre.
La grosse surprise du tournoi puisqu'il finira 6ème !

5. On y joue rapidement : Alors pour atteindre cet objectif, il faut joueur vite. Très vite même. J’ai pour le coup été très impressionné par le rythme des parties. Ainsi, le tournoi se décomposée en 4 rondes d’une heure et demi chacune. En 1 heure et demi, j’ai dû faire au minimum deux tours de vents, voire un peu plus… Calculez : 4 (parties par tour de vent) x 2 (tours de vent) x 4 (rondes). ça n’est pas moins de 32 parties qui se sont ainsi déroulés presque d’affilée (on avait un peu moins d’une demi-heure de pause entre chaque ronde) en 6 heures de jeu ! Enorme ! Et encore, il paraît que les joueurs expérimentés arrivent à faire même une ronde complète (soit 16 parties) en deux heures !

Enfin, tout ça pour dire qu’en plus d’être un bon gros jeu et d’adaptation et de jonglage de probabilités quelque part, le mah-jong est aussi un jeu de rapidité. Il faut être vif et jouer vite : Ce rythme de jeu peut perturber les adversaires qui doivent réagir au quart de tour pour appeler une tuile avant qu’un adversaire ne s’empare de celle du mur ! Et si ça peut parfois être frustrant (quand on rate une tuile !),  cela une fois encore fait complètement parti du jeu. Il suffit de voir la vitesse de jeu des chinois pour se rendre compte de l’importance de ce facteur. Cette sensation d’urgence que l’on peut éprouver quand on joue est plutôt jubilatoire, finalement !

 

6. On joue avec des grosses tuiles : Il est de bon ton de dire que les beaux jeux de mah-jong sont très agréables à jouer. Force est de constater que c’est complètement faux ! Les beaux jeux sont souvent des jeux anciens et effectivement, ils sont esthétiquement souvent très réussis, raffinés voire élégants. Mais pour jouer, les Règles Internationales préfèrent les jeux dits « numéro 5 » : Il s’agit des jeux dont les tuiles font 2,5 cm sur  3,5 cm sur 1,8 cm. Donc, on a droit là à des modèles qui sont certes un peu moins attractifs visuellement, mais toujours très fonctionnels et aussi très confortables à manipuler, à jouer. Il paraît même que le modèle au dessus (le numéro 7) avec des tuiles encore plus grosses est bien plus coulant. Bon… En tous cas, dans les numéros 5, on trouve de très beaux modèles : J’ai joué avec un modèle (dont je n’ai malheureusement pas de photos) au toucher agréable et au couleur magnifiques : Un dos bleu translucides et un coté blanc pour le recto des tuiles. Très beau… mais sûrement difficilement trouvable en France…

  7. On y entend les oiseaux chanter : Une partie de mah-jong débute part une phase où toutes les tuiles sont mises face cachée sur la table et mélangées, juste avant que l’on ne construise le mur. Cette phase, appelée le chant des oiseaux, est ma foi étonnement bruyante. Ou sonore, plutôt ! Et plus les tuiles sont grosses, plus ce bruit est important. Le bruit des tuiles de mah-jong sur la table est à ce point symptomatique, en fait, que certains joueurs ont même l’habitude de claquer leur tuile sur la table avant de la prendre (Il paraît que ça porte chance)… Ajouter à cela, les mots des joueurs qui ponctuent une partie (Hu ! Pung ! Chi ! …) et de constater ainsi qu’au-delà de ses intérêts ludiques et esthétiques, le mah-jong est aussi un jeu vivant qui s’exprime (ou « chante » selon la tradition chinoise) quand on le pratique. Le mah-jong est donc ainsi un jeu qui fait aussi plaisir à entendre !    

 

8. Enfin, et pour conclure, le mah-jong permet de passer un vrai bon moment. Pour toutes les raisons que je viens d’évoquer, on ne peut qu’être emballé par le mah-jong. Jeu convivial par excellence, le mah-jong en fait dégage une certaine magie ludique toute jubilatoire. J’insiste sur cet aspect du jeu car, si cette part de magie que possède certains jeux n’est pas aussi rare que ça, elle apparaît essentiellement dans des jeux à deux, tels que le go, les échecs… etc… Parmi les jeux à 4, cette notion est peu commune. En ce sens, le mah-jong reste donc une valeur sûre, précieuse et unique en son genre que tout joueur se prétendant tel se devrait d’au moins essayer une fois. Mais attention dans ce cas à ne pas devenir accro du jeu : L’essayer, c’est l’adopter ! ;o)

Jean-Marc Cazarre (de Toulouse) est l'hureux gagnant du tournoi de Paris :
Il remportera un magnifique dragon en jade. Notons que Jean-Marc est aussi le secrétaire de la Fédération de Mah-jong.

Quelques liens relatifs à cet article :

Le site du Magic Mahjong Social Pung (organisateur du tournoi)

Le site du club d’Auxerre

Le Blue Bayou

 Le site de la Fédé Française de Mah-Jong.

Repost 0
Published by pak - dans Jeux : News.
commenter cet article