Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 février 2013 4 07 /02 /février /2013 09:45
cest_pas_faux.jpg

C’est pas faux ! est un jeu de rapidité et de questions-réponses. Il a été créé par deux auteurs talentueux, Ludovic Maublanc et Bruno Cathala. Ce duo de choc a-t-il réussi à apporter un plus à ce type de jeu ?


Voyons cela de plus près !

Dans C’est pas faux !, un joueur lit une question à voix haute. Le premier à donner une réponse convenable gagne un point. Sinon, il en perd un. Comme les questions sont toutes très simples, cela pourrait sembler facile. L’astuce, c’est que quand le lecteur a fini de poser sa question, il révèle le dos d’une autre carte. C’est ce dos qui va conditionner la réponse : 

- si le dos montre un "vrai", un feu vert ou un scientifique, il faut donner la réponse exacte à la question. À la question “Quelle est la capitale de l’Angleterre ? ”, il faut être le premier à répondre Londres pour gagner un point.

 vrai.jpg- si le dos montre un "faux", un feu rouge ou un bonnet d’âne, il faut donner une mauvaise réponse. Si l’on vous pose la question précédente, “Quelle est la capitale de l’Angleterre ? ”, Paris, par exemple, est une réponse convenable qui permet de gagner un point. 

faux.jpg

La seconde astuce, c’est que le jeu comporte quelques “questions absurdes”, c’est-à-dire des questions qui n’ont aucune réponse convenable. Par exemple : “Quel groupe de hard rock  allemand  a chanté “La Joconde” ?”. Dans ce cas, il faut être le premier à dire “C’est pas faux !” pour gagner le point. Toute autre réponse est inexacte.

La partie s’achève quand chaque joueur a posé 5 questions. Celui qui a le plus de points l’emporte.

Se tromper ou ne pas se tromper ? Telle est la question !

En jouant, on s’aperçoit vite qu’il n’est pas du tout évident de répondre à des questions faciles en se trompant volontairement ! Sans compter que les questions absurdes viennent semer le chaos, pour notre plus grand bonheur ! Ainsi, dans le stress de l’action, on en vient à chercher une réponse à une question qui n’en possède pas ! Tout cela engendre de multiples fous rires, si bien que l’on peut se demander si C’est pas faux ! n’est pas plus un jeu d’ambiance qu’un jeu de questions-réponses.

Qu’importe. C’est pas faux ! renouvelle très agréablement le genre. C’est un jeu bien pensé, malin et drôle. En bref, indispensable !


C-est-pas-faux-cartes.jpg


C'est pas faux ! est un jeu de Bruno Cathala et de Ludovic Maublanc, édité par le Scorpion Masqué.


Note : Les exemples de questions sont inspirés des cartes du jeu, pour vous laisser la surprise de découvrir les véritables questions de C’est pas faux !


Partager cet article

Repost 0

commentaires