Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 janvier 2005 5 28 /01 /janvier /2005 00:00
Le Combat des Fiefs
Donjons et chevaliers sont sur un plateau....

J'ai découvert ce jeu à force de fréquenter Tric-Trac.
Faut dire qu'il faudrait être comme qui dirait un peu dur de la feuille pour ne pas connaître ni ce jeu, ni son auteur sur LE site du jeu français tant ils y sont tous les deux omniprésents, rançon de la reconnaisance oblige !

D'ailleurs, ce n'est pas pour rien non plus que ce jeu a déjà été primé dans différents festivals (Parthenay, Panazol) et qu'au moment où j'écris ces lignes Le combat des fiefs fait parti des cinq finalistes du concours de création de jeux du festival de jeu de Cannes de cette année.



Or donc, Le combat des fiefs est un jeu gratuit : Pour l'obtenir, il suffit juste de le demander gentiment à son auteur.
Une fois fabriqué, vous vous trouverez ainsi équipé d'un jeu de pose de tuiles hexagonales visuellement agréable. Ces tuiles qui s'assembleront petit à petit vont constituer le plateau de jeu. En plus de ces tuiles, il y a des pions recto/verso (chevalier/donjon) et une "échelle" dite "de la noblesse".

Nous sommes en la pèriode troublée du XIème siècle où l'affaiblissement de l'autorité royale favorise les disputes entre seigneurs. Dans ce contexte historique, les joueurs sont des seigneurs dont le but est d'obtenir le plus de point de victoire possible (en gagnant des combats ou des territoires) afin de monter le plus haut possible sur l'échelle de la noblesse.


Au début de la partie, chaque joueur, en plus de ses pions/chevaliers possède deux tuiles.

A son tour de jeu, chaque joueur tire une tuile dans la pioche des tuiles restantes, puis pose l'une de ses tuiles sur le plateau de jeu en essayant de la faire toucher le plus possible d'autres tuiles (ce qui rapporte aussi quelques points), avec quelques restrictions cependant : En dehors des tuiles dites "de friche", aucune tuile identique ne peut être placée l'une à coté de l'autre.

Puis, une fois qu'il a posé une tuile, le joueur peut placer l'un de ses chevaliers sur une case friche. Si la case où il pose son chevalier est entourée par 6 autres tuiles, le joueur construit un donjon (en retournant son pion) : il gagne alors les points notés sur les tuiles (nombre d'épée ou, en rouge, les tuiles maléfiques : elles n'ajoutent pas mais retirent des points) qui entourent son donjon et peut gravir quelques marches sur l'escalier de la noblesse.

Si le chevalier est entouré par 6 tuiles et qu'il se situe sur le fief d'un donjon adverse (en ayant au moins une case en commmun avec lui), il y a combat : Les règles de combat sont résolues très simplement en additionant les valeurs des tuiles de chaque fief : Le vainqueur est celui qui a le plus de points. Dans un combat, gagnant et perdant gagne ou perd (!) des points et montent ainsi (ou descendent donc) sur l'escalier de la noblesse.

La partie se finit quand il n'y a plus de tuiles dans la pioche : Le joueur ayant le plus haut titre de noblesse gagne alors la partie.





Premières impressions ?

Le combat des fiefs est un jeu sympathique qui a beaucoup d'attraits : Des règles simples (le seul point noir de ce jeu : la lecture des règles est un peu fastidieuse. Elles mériteraient, je pense, d'être retravaillées afin d'être plus "faciles" à lire : E
n effet, certains points nous sont apparus bien obscurs à la première lecture, mais en jouant, finalement, tout est fluide et coule de source.), facile à appréhender dans ses principes et rapide à jouer (moins d'une heure par partie). Qui plus est le thème est plaisant en même temps que porteur (Qui n'a jamais rêvé d'être un seigneur dans ses terres ? ;o) ). Et les parties sont mouvementées et, l'air de rien (quoique...), calculatoires tout de même.
On peut penser en y jouant à Carcassone mais les ambiguités en moins (ceux qui connaissent le calcul final des points à Carcassone sauront de quoi je parle ! ;o) - d'ailleurs, en passant, dans Combat des fiefs, le fait que les points se comptent presque à chaque coup (normal, les parties sont vraiment changeantes) ouvre des perspectives dynamiques vraiment agréable.

Bref, Le combat des fiefs est donc pour moi un bon petit jeu qui m'a surpris (je me méfie un peu des succés populaires.... même ludiques !) et que je ne manquerai pas de sortir quand l'occasion s'y prêtera (c'est aussi un jeu idéal pour jouer avec des non "grands joueurs").

Me reste à donc souhaiter à son auteur,
Franz Gaudois, de se faire éditer et d'avoir ainsi un succés bien mérité.


 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

pak 20/03/2005 17:06

Une nouvelle petite variante sur le site de TT pas mal du tout (enfin, moi, j'aime bien ce genre de choses à la "Vinci") ;o)
http://www.trictrac.net/index.php3?id=jeux&rub=detail&inf=variantes&ref=211

pak 06/03/2005 15:08

Le festival de jeu est terminé et le combat des fiefs n'a pas gagné le concours . Mais, en revanche, une édition prochaine pourrait bien avoir lieu... Le plus important est donc acquis !
Affaire à suivre ! :o)

pak 29/01/2005 12:36

J'oubliais, honte à moi !
On trouve des variantes (que je n'ai pas testé) sur la fiche de jeu de Tric-Trac : N'hésitez pas à aller les voir ;o)
http://www.trictrac.net/index.php3?id=jeux&rub=detail&inf=detail&jeu=3766