Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 juillet 2005 4 28 /07 /juillet /2005 00:00
Premières impressions :
Les Chevaliers de la Table Ronde.....

Samedi dernier, j'ai eu l'occasion de faire deux parties d'affilée du dernier petit de l'association d'auteurs Cathala/Laget : Les Chevaliers de la Table Ronde.

Première impression ?
C'est géant ! Tout simplement, géant !!

Nous étions 7 à jouer et tous avons été et emballés par les deux parties que nous avons faites et plus que convaincus du potentiel ludique de ce jeu. Les Chevaliers de la Table Ronde s'avère un excellent jeu où le mot coopération prend tout son sens et toute sa valeur. Un jeu aussi très prenant avec beaucoup de tension, de choix épineux, de prises de risques, de raisonnements parfois calculateurs, et ce, sans compter la part de stratégie, et non des mondres, qu'il recèle...
Première fois que je joue à un jeu de ce type (dit "de coopération"), première impression plus qu'enthousiaste donc !


Deux parties jouées... Je vous fais un un petit récapitulatif ?

Première partie : Un pour tous... tous pour personne !
Une première partie rapide en fait ! Les chevaliers se sont un peu trop dispercés, ce qui a été plus que profitable au félon : Il a ainsi écrasé lamentablement les chevaliers en posant la douzième catapulte, la joueuse le précédant ayant eu la très mauvaise idée de poser une catapulte tandis qu'il y en avait déjà dix sur le plateau de jeu... Elle ne suspectait pas son voisin d'être un vil fourbe ! On on ne peut faire décidément confiance à personne ! 
Ch'uis dur là), ben oui, mais le félon (non découvert), c'était moi ! :o)

Deuxième partie : L'union fait la force...
Nous avons tiré les bénéfices de la première partie et nous sommes organisés pour mieux combattre le maaaaal (et là, je n'étais pas le félon ! ;o) ) : Tandis que les mieux équipés (en carte ou/et en compétence) allaient faire des épreuves indivuelles, les autres s'activaient en couple, voire en trio, sur des épreuves collectives afin de les gagner le plus rapidement possible.
La partie s'est finalement jouée avec les épées : Il n'en manquait plus qu'une sur la fin de partie, sachant qu'il y avait à ce moment-là en jeu : 6 épées blanches contre 5 noires. Nous l'avons joué, après délibérations, sur une accusation, et, à l'unanimité, avons ensemble fixé notre choix sur l'une des joueuses - qui jouait le rôle d'Arthur - et qui s'est avérée être la félone: Quelques petites erreurs nous avait orienté dans notre choix, à raison, mais il est vrai qu'elle avait eu fort affaire face à des joueurs plus que coopératifs ! Elle n'avait pas mal joué puisque nous avons même évoqué le fait qu'en fait, il n'y avait pas de félon parmi nous, mais quand même, des petites doutes faisaient que, finalement, un vote collectif a eu raison d'elle... et de gagner ainsi la partie pour notre plus grande joie.

Pour voir le site officiel des Chevaliers de la Table Ronde, cliquez ici.
Pour voir la fiche Tric-Trac, cliquez là.

[ Aparté ]
Des jeux coopératifs pour adultes ?

Il n'existe que très peu de jeux coopératifs pour adultes, des jeux où tous les joueurs jouent quasiment ensemble, collectivement et où il n'y a pas qu'un seul et unique gagnant, mais un groupe de gagnants.

Si cette notion n'est pas rare dans les jeux pour enfants (notamment avec le très réputé "Le verger"), elle semble quasiment absente, voire soigneusement évitée, par les jeux dits pour adultes. Sur le fond, cela n'est (malheureusement) pas aussi étrange qu'on pourrait le penser : Faire du jeu coopératif, c'est un truc pour les mômes, un outil qui permet de leur inculquer des vertus éducatives et socialisantes. Quand on entre ensuite dans l'univers des adultes, on entre dans un autre mode de fonctionnement plus compétitif, plus individualiste. Et les jeux adultes sont souvent tout de même à l'image de ce principe.
On est ainsi au strict oppposé des valeurs morales et d'éthique enseignées ou transmises justement aux enfants ! 

Pourtant, le succés d'un jeu tel que Les Chevaliers de la Table Ronde démontre bien qu'un tel fonctionnement peut aussi être source de plaisir, tant cette notion justement de plaisir (ludique s'entend ! ;o) ) collectif est quasi-absente des jeux ; on pourrait presque avoir l'impresion de redécouvrir une autre facette du plaisir de jouer !  Aussi, au-delà de ce qu'il est en tant que jeu, les Chevaliers de la Table Ronde est un merveilleux moment d'utopie possible. Une vraie et belle leçon communautaire...

[ BONUS ]
Le plateau du jeu en 3D réalisé pour sa présentation à Origins 2005. Trop beau ! :o)

Partager cet article

Repost 0

commentaires

pak 10/09/2005 12:42

Tiens, hier, on a joué/testé "le Seigneur des Anneaux" d'un certain Knizia ;o), un autre jeu de coopération.

Bon, si le jeu est vraiment pas mal (1ère impression) et ce, même si on s'est fait rouster sur la fin (à 3 joueurs, il me semble un chouilla moins fluide que les CdlTR... qui m'a l'air de s'en être quand même vraiment beaucoup inspiré : Bon, j'ai peut-être là comme ça une préférence dans le genre pour les Chevaliers de la Table Ronde donc, mais quand même...
Moi qui croyais avoir à faire à un jeu complètement nouveau... :o(
Le jeu de Knizia date lui de 2001... T'es le plus fort Robert ! :o)

pak 09/09/2005 10:42

Salut laurent "le gnome" ?????? :o)

4 jeux achetés dans le même club, tu dis ? ah ben bravo ! c'est votre vendeur qui a du être content. En tous cas, je comprends bien l'engouement que suscite ce jeu et je crois que ce sera, pour nous aussi, l'un des prochains achats de notre club "eskarmouch".
Et je n'y ai pas joué depuis l'écriture de cet article aux CdlTR et je dois dire que ça manque un peu quand même....

Salmrhoc le Gnome 05/09/2005 18:20

Les Chevaliers de la Table Ronde a un précept que j'adore: le jeu peut gagner contre tous. Sans coopération, pas de survie. Ce qui fait que même sans félon le jeu reste excellent. Etre obligé quoiqu'il arrive de faire avancé le mal avec la crainte de voir apparaître un félon au moment le plus crucial...
Ce jeux est vraiment l'une des grandes sorties de cette année. La preuve: 4 jeux achetés dans notre club. C'est un cas unique.

Tony 04/08/2005 19:32

Comment ca ma copine est une felone, eh oh .... !!!!

Non plus sérieux, c'est l'un des meilleur jeu auquel j'ai joué depuis pas mal de temps.

Le plaisir est bien présent mais le stress aussi.
"ah une épée noire, une catapulte, bon les potes faut si coller parce que sinon on va être dans foutu belle merde de ragondin."

Vraiment là j'applaudis des deux mains, bravo mesieurs Cathala et laget, c'est du bon et le sens du mot coopération prend vraiment une certaine grandeur.

En effet, une coopération de tous les instants est nécéssaire si on veut échapé aux piège de l'horrible félon.
Mais le pire c'est quand on est dans l'obligation de tirer des cartes noires... le stress quoi qui va nous tomber dessus ? Ah non pas morganne,... quelle misère.

Bon sinon, je rejoint à 200% l'avis de mesire pak, c'est de la bombe en boite.