Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 décembre 2006 4 28 /12 /décembre /2006 17:45

Polarity pour 3 ou 5 joueurs
(Variante)

Polarity est un jeu exceptionnel. Il mélange habilement adresse, concentration et tactique. Son seul soucis est qu’il ne se joue qu’à deux. S'il ne serait pas forcément amusant d’y jouer à trop nombreux, il n’empêche qu’il peut toujours être utile de pouvoir l’adapter à un plus grand nombre de joueurs. Jouer avec un nombre de joueurs pair peut se résoudre simplement (en jouant en équipe). En revanche, l’affaire se complique lorsque l’on est 3 ou 5...

C’est pourquoi je vous propose une variante - qu’à ma grande honte, je n’ai pas encore pu jouer - histoire de varier les plaisirs.


 

Mise en place

1°) On met 2 disques par joueur de coté (qui serviront pour former les bases en début de partie) et on distribue les disques restants de façon à ce que chaque joueur en est autant. Le surplus éventuel de disques ne sera pas utilisé.

2°) On parie : Chaque joueur note secrètement son pari pour la partie : Il note une couleur (noir ou blanc) et un chiffre : 4, 5 ou 6.

3°) Le premier joueur est désigné au hasard.

4°) D'un commun accord, on répartit les disques mis au départ de coté dans le cercle : Ces pions seront les bases. Puis, on pose le disque rouge au milieu (face visible tiré au sort).

5°) Le premier joueur commence à jouer : Il doit poser l'un de ses disques sur la face noire (si le rouge est sur -) ou sur la face blanche, si le rouge est sur +. S'il ne fait pas de faute, c'est le joueur qui suit qui joue : Il doit poser un disque de la couleur opposée. Et ainsi de suite, on alterne la couleur à jouer à chaque tour.

Le reste des règles pour le cours de la partie ne change pas.

Fin de partie ? La partie s'arrête dés qu'un joueur n'a plus de disque disponible.
Si en cours de partie, un joueur fait une faute avec le disque rouge (bise...etc), la partie est finit pour lui : il est éliminé et perd immédiatement la partie.

Qui gagne ?

Dans un 1er temps, on compte les disques des piles blanches. Puis, on fait de même avec les piles noires.
Chaque joueur révèle alors son pari :
Il multiplie le nombre de points obtenus dans la pile de la couleur qu'il avait sélectionnée par le chiffre qu'il a inscrit.
Il additionne à ce premier chiffre (6- valeur de son pari) x nombre de disques de l'autre pile).

A ce total, chaque joueur soustrait 2 points par disque qu'il lui reste en main.

Le grand gagnant ? C’est celui qui obtient bien évidemment le plus de points. En cas d’égalité, c’est celui qui possède le moins de disques dans sa main qui l’emporte.

* * * * *

Exemple : Imaginons une fin de partie où, au final, on a une pile blanche avec 11 disques et une noire avec 9 disques.

Philipe avait misé "4 blanc". Il n’a plus de disques dans sa main – c’est lui qui a conclut la partie – Il gagne (4 x 11) + (2 x 9) points, soit : 62 points.

Isabelle avait misé "6 noir" et il lui reste 5 disques. Elle gagne (6 x 9) + (0 x 11) - 10, soit : 44 points.

Claude avait misé « 5 blanc » et il lui reste 3 pions. Il gagne ( 5 x 11) + (1 x 9) - 6, soit : 58 points.

Philippe emporte, de peu, la partie avec ses 62 points.

 

 

* * * * *
Note : La photo qui illustre cet article provient du site de Ferti, l'éditeur français de Polarity : Je vous conseille grandement d'aller visiter leur site, vous pouvez y voir en vidéo des exemples de coups joués... excellents ! Le coup dit "de Gordon", par exemple, est vraiment à voir !

Partager cet article

Repost 0

commentaires