Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 octobre 2006 1 30 /10 /octobre /2006 17:42
Violette for Ballantine
ou C/R de partie AoS à 2 : Ecosse.


Ce dimanche, Tony a eu la bonne idée de débarquer chez moi pour ne pas prendre un café ( !?!) et… pour jouer. Je profite de l’occasion pour une petite partie d’Age of Steam afin de tester l’Ecosse, une carte pour deux que j’ai trouvé il y a très peu de temps sur le net.
Les règles d’Age of Steam n'étant pas réellement prévues pour être jouées à deux, il nous a fallu  les adapter un chouilla. Nous décidons donc de s’inspirer des variantes trouvées sur la fiche du jeu sur Tric-trac et de prendre celles prévues avec la carte Ecosse.

Finalement, on aménage les règles comment suit :
-    La partie se jouera en 8 tours.
-    Chaque joueur aura 2 actions spéciales.
-    Pour les enchères, le 1er paye plein pot. Le second, la moitié de sa mise (arrondie au sup.).
-    Le Turn Order permet d’être le 1er au tour suivant. Pour garder sa place, le 1er n’a pas besoin de miser (dans le cas où le second ne surenchérisse pas).
-    4 dés pour la Production Ces deux derniers points de règle sont issus des règles de la carte « Ecosse » même.

Acte 1 : Après la mise en place des éléments de jeu, la partie peut commencer. Je prends les « rouge » (je ne suis pas un fétichiste de cette couleur, j’aime juste bien voir mes pions sur la carte !) et Tony les « jaune ».

Dés le 1er tour, Tony (qui est premier du tour) choisit Ingénieur et Locomotive. Je prends Première Construction et Urbanisation et je fonce m’installer dans le sud-ouest de la carte : J’urbanise Ayr avec la seule ville violette du plateau de jeu et je crée un réseau complet : Orban-Ayr-Glasgow. J’ai déjà dans l’idée de m’accaparer assez vite le sud-ouest (Belfast entre autres).

Tony part s’installer complètement dans le nord en créant une liaison entre Wick et Aberdeen : Après coup, cela ne nous a pas semblé être le meilleur placement. Tony me laisse en fait tranquillement me développer dans le sud (où les villes existantes sont plus nombreuses) : Il aurait peut-être mieux fallu ne pas avoir peur de l’affrontement direct et s’installer aussi dans le sud, par exemple en créant un réseau entre Stanraer-Edinbugh et Glasgow...



Acte 2 : A mi-parcours, nous nous partageons l’Ecosse : Tony, le nord et moi, le sud. J’ai notamment relier mon réseau à Stanraer où se trouver 2 (précieuses ! ;o) ) marchandises jaunes, en passant par Edinburgh, ceci afin d’avoir 4 liaisons et de remonter les marchandises jaunes jusqu’à Oban.
Tony, lui, a plus de soucis pour rentabiliser son réseau : Il faut dire, à sa décharge, que les production ont tout de même été meilleures de mon coté (et que, mauvais comme je le suis, je lui soufflais sous le nez, quand je le pouvais, les quelques rares qu’il pouvait obtenir, héhéhé !!!!)
Sur le plateau, la place commence à être très réduite et chacun se demande un peu comment il va pouvoir agrandir au mieux son réseau. Si moi, j’ai bien une petite idée derrière la tête  (pousser ma montée vers le nord pour m’installer à Stornoway en passant par Ullapool), Tony lui est un peu perdu et commence à se demander comment pouvoir revenir dans la course. Je crois qu’à ce moment-là, j’avais déjà commencé à grignoter une petite avance de quelques dollars sur la piste des revenus et à tous les tours de transport, je rentabilisais un minimum mes placements, ce qui n’était pas son cas.

Acte 3 : Fin de partie : Avec mes rentrées d’argent qui ne cesse d’amplifier (j’ai possédé 4 locomotives quand Tony en avait trois), comme on le voit sur la photo, j’ai pu faire accroître sans relâche mon réseau tandis que Tony lui peine vraiment à s’étendre. Force est de constater que ne pas pouvoir accéder sur la ville violette lui a terriblement manquer et il a même été forcé de temps en temps amener de la marchandise jusqu’à elle (m’octroyant de fait 1 dollar à chaque fois puisque empruntant sur mon réseau).

La partie s’achève donc logiquement par ma victoire avec 84 points de victoire (66 dollars de revenu – 21 (3 x 4 titres) + 18 (de liaison complète) contre 48 (33 dollars – 24 (3 x 8 titres) + 15 (de liaison) pour tony.  Comme on le voit, le fait de pouvoir faire des transports plus longs que lui (grâce à mes 4 locos) ont créé un sérieux écart entre nos revenus (66 pour moi contre 33 pour lui).
Au final, la partie a duré 2 heures mais je pense qu’elle s’est réellement jouée dés le 1er tour : J’ai créé ma "puissance de feu" en m’octroyant dés le départ la ville violette (F) et en en limitant son accès par 2 voies (la 3ème avec Belfast est anecdotique), 2 voies m’appartenants ! Pour être honnête, je n’ai pas pensé en jouant ce coup à tout ce qu’il impliquait (Notamment, je n’avais pas considérait le fait (essentiel !) qu’il n’y avait qu’une ville violette en jeu !) mais j’ai seulement voulu mettre de mon coté, un lieu de destination facile d’accès (pour moi !) pour les marchandises violette qui étaient alors nombreuses dans le sud. J’ai donc été relativement tranquille pendant toute la partie alors que Tony a vraiment eu du mal à me suivre. Il me semble qu’il n’a pas assez investi dans les petites liaisons qui, même si à priori n’avaient pas forcément grand intérêt, aurait pu agir comme placements à long terme (afin de faire rentrer d’éventuelles marchandises dans SON réseau.) et là, je pense notamment à Stornoway qu’il a complètement délaissé.

Une partie assez tranquile (pour moi, hein ! :o) ) certes mais j’avoue que je prends toujours autant de plaisir à jouer à Age of Steam qui est, à mon sens, l’un des jeux les plus complets qui soit (entendez par là, l’un des jeux qui possède le plus de choses que j’aime trouver dans un jeu : Gestion, Tension, Placement, Connexion, Interaction…).


Quant à l’adaptation que l’on a faite des règles, je me demande juste si une seule action par joueur (plutôt que 2 comme nous l’avons fait) ne rendrait pas le jeu plus tendu : Le fait d’avoir 2 actions permet des combos intéressantes mais sur une carte aussi petite que celle de l’écosse (à mi-parcours, elle était déjà bien remplie), est-ce bien nécessaire ?

Partager cet article

Repost 0

commentaires

tony 12/11/2006 10:41

Je demande mon droit de réponse ! Comme je l\\\'ai dis en fin de partie, "Dés le premier tour la partie était pliée !"  D\\\'une part car avec deux actions on créer une ville Violette dans son coin ce qui facilité le monopole (sachant qu\\\'il n\\\'y en a qu\\\'une seule). Mais aussi car deux actions dés le premier tour permet 1 : l\\\'urbanisation et 2 : une construction à 3 voies ou un loco en plus. Ensuite, j\\\'ai vraiment eu la poisse toute la partie. Je ne recevais que des marchandises violettes (donc aucunes posibilités de gagner de l\\\'argent) et à chaque n\\\'ayant pas assez d\\\'argent pour construire et prendre la première place en même temps j\\\'ai subis.Aprés ça été la course à la loco où mon adversaire ayant rapidement plus d\\\'argent que moi prennait en premier donc impossible de se déveolopper en stagant à 2 locos.Et une fois que la partie était lancée, j\\\'ai rapidement vu que je ne pouvais plus  revenir  dans la course et c\\\'est l\\\'une des  choses qui est le plus frustante  dans un jeu. Je ne supporte pas les jeu où dés le premier faux pas, c\\\'est direct au fond de la mine et cette carte à deux m\\\'a laissée un goût de "j\\\'y reviens pas". J\\\'avoue que me placer si loin tout en  me protégais de mon adversaire me mettait loin des villes rouges (et de la violette par la même occassion), mais en même temps j\\\'épèrai une meilleure rentrée de marchandise qui m\\\'aurai permi de reste dangereux, car m\\\'aurai permis des rentrées d\\\'argents plus importantes.Age Of Steam reste pour moi un grand jeu, même si je ne partage pas un aussi grand enthousiasme que Pak. Et j\\\'aimerai retenter  ma chance, mais avec une seul action par tour et une expérience (frustante) derrière moi qui me donnera peut être plus de mordant.