Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 juin 2006 7 04 /06 /juin /2006 19:58

Le fidchell, un jeu celtique et contemporain.

 

Le fidchell (se prononce : fickle) est un jeu d’origine celtique dont il est fait référence dans différents récits « classiques » irlandais mais dont les règles restent encore inconnues.


Le terme de fidchell dériverait d’une forme celtique ancienne et signifierait « la sagesse du bois » et il semblerait que ce jeu était joué avec deux ensembles : l'un de seize pièces et l'autre composé d'un roi et de huit pièces simples. Selon certains, ce pourrait être en fait une variante de l'ancien jeu scandinave hnefatafl (dont on trouve les règles sur l’excellent site du club de jeux de Moissy-Cramayel).

La forme même du jeu laisse penser que cette hypothèse n’est pas fausse puisqu’un fidchell ressemble à ça :
En faisant quelques recherches sur ce jeu, je suis tombé sur un autre fidchell, un jeu inventé par Nigel Suckling. Ce dernier nous explique sur son site son intérêt, sa passion même pour l’histoire et les légendes celtiques et le fait que, s’étant intéressé à ce mystérieux jeu, il a tenté d’en écrire une règle alternative, plus selon lui dans l’esprit et la symbolique celtique. Au passage, vous noterez (photo ci-dessous de mon jeu) qu'il a aussi revu  la forme même du plateau de jeu ! ;o)

C’est cette variante que je vous invite à découvrir en cliquant ici.

 

Je me permets de vous proposer ce jeu car il ne me semble pas inintéressant : Bon, on sent clairement les inspirations de l’excellent Tablut essentiellement mais il y a aussi un important coté jeu de connexion à la Twixt qui n’est pas pour me déplaire. Et puis, ce plateau de jeu rond, une fois imprimé et retravaillé (colorisé…) a de la gueule, non ? :o)


Et puis encore, au niveau ludique, il ne s'agit pas d'un jeu où les deux joueurs ont le même but (C'est aussi pourquoi j'apprécie ce jeu ! :o) ) : Les tactiques sont différentes selon que l'on soit noir ou blanc. En l'occurence, la première phase (pause des pions) est plus avantageuse pour les blancs tandis que la deuxième partie du jeu est plus favorable au noir.

  
Pour vous constituer votre propre jeu, imprimez (en l’agrandissant avant sur 2 format A4) le plateau de jeu ci-dessous et procurez-vous quelques pions de deux couleurs - 2 sets de 27 pions, tirés d’un jeu de go feront parfaitement l’affaire ! ;o) - et c’est tout : Vous êtes prêt à jouer ! 

Voilà, si vous avez des questions (si les (ou des passages des) règles vous semblent incompréhensibles…), des réactions, n’hésitez pas à laisser un « commentaire » en cliquant juste en dessous de cet article.

Bon jeu à vous. :o)

Partager cet article

Repost 0

commentaires

ubiq 14/06/2006 00:45

Bravo pour cet article très intéressant qui donne vraiment envie de tester le fidchell, et le hnefatafl par la même occasion; reste à trouver comment prononcer le nom de ce dernier...

pak 14/06/2006 18:48

Content que quelqu'un réagisse sur cet article, car même si cette libre adaptation du fidchell ne laisse que peu de places à l'originalité, je trouve ce jeu vraiment  facile à réaliser, simple à expliquer et très plaisant à jouer pour qui aime les jeux de connexion et de blocage. Merci à toi donc ! :o)Quant à la prononciation, là, je ne peux guère t'aider. Quelques recherches sur le net indique le "tafl" de la fin se prononce "TAKLE", mais rien de plus... pour l'instant... ;o)