Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 mars 2005 6 19 /03 /mars /2005 00:00
Jouez aux dominos chinois avec le Kap Tai Shap.

Le Kap Tai Shap (que l'on peut croiser aussi sous le doux nom de Kai T'ai Shap) est un jeu qui se pratique avec des dominos chinois. Il faut compter un jeu par joueur. J'ai lu que c'était le jeu le plus pratiqué aux Etats-Unis dans les établissements de jeux chinois. Ne pouvant pas confirmer une telle affirmation, on prendra cette remarque pour ce qu'elle vaut ! Le nom même du jeu signifie "collecter les 10" et on le crédite souvent comme étant l'ancêtre du mah-jong (ce qui est faux, puisque le mah-jong vient en fait d'un jeu de cartes, non pas d'un jeu de dominos).
Comme souvent, les chinois jouent avec de l'argent : Ici, pour jouer, je vous conseille d'utiliser des jetons si vous ne voulez pas perdre vos amis ! Au début de chaque partie, chacun mise dans un pot commun et le gagnant de la partie remporte le pot.

Voyons le jeu maintenant :
1°) Les dominos sont mélangés et posés face cachée biensûr ! sur la table de façon à former un mur unique de 5 tuiles de haut. La troisième tuile du haut du mur est placé (toujours face cachée) à l'autre bout du mur. De ce "créneau" ainsi créé, on retirera toutes les deux tuiles de distance, la tuile du haut pour l'envoyer à l'autre bout du mur. On obtiendra donc au final un mur dont les piles seront de différentes hauteurs : 5-5-4-5-4-5-4 et ainsi de suite.
2°) Les dés décident de qui commencera à jouer le premier. Celui-ci prend les deux premières piles du mur (hautes de 5 tuiles chacune). Puis, chacun son tour, les joueurs prennent deux piles. A la fin de la distribution, le 1er joueur aura 10 dominos donc tandis que ses adversaires n'en auront que 9.
3°) Le but du jeu est d'avoir une main gagnante qui sera constituée d'une paire de dominos strictement identiques et de quatre paires de dominos dont la somme des points équivaudra 10 ou 20 points.
4°) Si le premier joueur a une main gagnante au tirage, il emporte la partie (et le pot qui va avec !) ! Sinon, il se défausse d'un de ses dominos en le mettant face visible sur la table.
5°) Le joueur qui suit peut :
- soit prendre ce domino pour en faire une paire en l'associant à une tuile de son jeu. Si celle-ci lui permet d'avoir une main gagnante, il gagne donc la partie. Sinon, il se défausse d'un de ses dominos.
- soit prendre une tuile du mur : Il décide ensuite s'il garde ce domino ou non dans sa main ; dans tous les cas, il finit son tour en se défaussant d'un domino. C'est alors à celui qui le suit de jouer selon le même processus.
6°) Le jeu se poursuit ainsi jusqu'à ce qu'un des joueurs ait une main gagnante et emporte le pot. Une nouvelle partie peut recommencer...

Voilà, les règles telles qu'on les trouve en général. Pour ajoutter une peu de saveur au jeu, je vous conseille de permettre d'appeler un domino : Si un joueur est intéressé (pour former une paire) par le domino qu'un joueur vient d'écarter, il peut prendre ce domino et ce, même si ce n'est pas à son tour de jouer. Il doit ensuite se défausser d'une tuile et la partie reprend avec le joueur qui le suit.
Si plusieurs joueurs appelent une tuile en même temps, celui qui prend la tuile est celui qui est le plus proche du joueur venant d'écarter le domino (dans le sens du jeu), SAUF si un des joueurs a besoin du domino en question pour pouvoir finir sa main (et donc gagner la partie).


Partager cet article

Repost 0
Published by pak - dans Jeux d'Asie.
commenter cet article

commentaires