Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 janvier 2006 6 28 /01 /janvier /2006 11:08

Twixt : Le meilleur des jeux abstraits ?


Twixt est un jeu à deux, de l’illustre Alex Randolf, que j’ai découvert tout récemment et je dois dire que, depuis, je cumule les parties à foison dés que la moindre occasion d’y jouer se présente, tant ce jeu est simple à expliquer (moins d’une minute), rapide à jouer et d’une richesse stratégique étonnante.

 

Le jeu se compose d’un plateau de jeu percé de trous, de 50 fiches de 2 couleurs, fiches que l’on placera dans les trous du plateau de jeu,  et de maillons pouvant réunir ensemble ces fiches afin de constituer un pont.


Le but du jeu est de faire une ligne ininterrompue d’un bord du plateau de jeu à l’autre. Pour cela, à son tour de jeu, chaque joueur enfonce une fiche de sa couleur dans n’importe quelle trou du plateau de jeu - sauf ceux qui se trouvent derrière les lignes de la couleur adverse-.

Dés qu’un joueur à la possibilité de réunir des fiches en posant un (ou des) maillons, il le fait !

La chaîne ainsi créée ne peut pas être traversée par d’autres maillons.

 

Au début de la partie, le premier joueur place une fiche rouge sur le plateau de jeu.

Le deuxième joueur choisit sa couleur :

- soit il prend les rouges : Le premier joueur sera alors jaune et ce sera à son tour de jouer.

- soit il prend les jaunes et il joue.

Les règles sont aussi simples que ça ! Il y a juste une dernière chose à savoir : Dés qu’un joueur  épuise sa réserve de fiches, il réutilise des fiches déjà posées sur le plateau de jeu (en retirant si besoin est, le(s) maillon(s) en place).

 
Avouez qu’il n’y a rien de complexe à tout cela. Voire, il n’y a peut-être même rien de très novateur dans cette mécanique (même si le jeu date de 1962) puisque ce jeu n’est pas sans rappeler un certain jeu de papier-crayon auquel, pour ma part, je jouais lorsque j’étais au lycée, il y a de cela quasiment 20 ans. (M…e ! déjà !!!!).

Cependant, je dois dire que le fait de pouvoir y jouer avec un matériel adapté apporte réellement encore plus de plaisir : J’ai trouvé ce jeu d’occase et je craignais un peu que ces bouts de plastiques jaunes et rouges sur un plateau de jeu bleu sombre soit un poil « tristounet ». Mais il n’en est rien : Au contraire, il suffit de quelques coups échangés pour voir apparaître sur le plateau, de belles figures très esthétiques, dignes des plus grand chefs d’œuvre abstraits.



En soi, Twixt est un jeu relativement simple à appréhender : Passées les premières parties de présentation/test souvent courtes, dés que les deux partenaires de jeu ont un peu de poil aux pattes et de jugeote, les parties deviennent alors acharnées, subtiles et jubilatoires et on en sort encore plus enthousiastes et conquis, avec une seule envie : Y rejouer immédiatement pour percer l’étonnante fascination qu’exerce Twixt.

On est d’autant plus encourager dans ce processus que les parties sont étonnamment rapides : Il faut dire qu’en fait, il suffit de bien peu de fiches sur le plateau de jeu pour que la partie soit « pliée » pour l’un des deux joueurs.


Aussi, Twixt, avec des règles pourtant simplissimes en fait, réussit donc l’exploit d’offrir une matière ludique à d’intenses et de passionnantes réflexions stratégiques.

Mais plus que ça, de part ses différentes qualités (très abordable, rapide, profond et esthétiquement très réussi), Twixt est un jeu capable de séduire bien plus que le seul public des joueurs de jeux abstraits : A ce titre, il est donc un incontournable des jeux à deux ! Une pure merveille à connaître… mais surtout à jouer !


Suivez le guide !  

Rendons à César… :
J’ai découvert ce petit chef d’œuvre de jeu en me baladant sur le site de Ludo le gars.

Voir l'une des fiches Tric-Trac (oui, « l'une des fiches » puisqu’il y en a 3 : Une par édition !).


Partager cet article

Repost 0

commentaires