Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 octobre 2005 5 28 /10 /octobre /2005 00:00
Serial Killer

2 variantes pour Kill Doctor Lucky


Petits meurtres entre amis

██ A son tour de jeu, un personnage qui se retrouve dans la même salle qu’un autre personnage et qui est seule avec lui (et comme avec le Docteur, non visible des autres personnages) peut tenter de tuer ce même personnage (de l’affaiblir en fait, plutôt) en jouant une carte « weapon » : Un personnage tentant d’être tué peut se défendre (avec ses cartes d’échec)  et  les autres joueurs peuvent aussi l’aider – ils poseront éventuellement leurs cartes d’échec ensuite, après que la victime se soit défendu.

On fait alors la somme des échecs : Si les échecs sont égaux ou supérieurs à la valeur d’arme, le meurtre est raté.

Sinon on regarde la différence et le personnage perd autant de cartes de sa main (tirées au sort ou au choix du joueur : Ce point de jeu à définir avant la partie par les joueurs) qu’indique le résultat.

Exemple : Paul tenter d’affaiblir Pierre avec une Crêpe - :o) - de  valeur : 3. Pierre joue 2 cartes Echecs. Aucun des autres joueurs ne souhaitent l’aider ! (Pauvre Pierre !) – Pierre perd donc 1 carte de sa main.

 


Plus longue sera la route

██ Quand un joueur est susceptible de tuer le docteur (Il n’y a pas assez  de failure en jeu pour l'en empêcher), on compte la différence et on jette un dé.

Si le joueur obtient au dé un résultat inférieur ou égal à la différence, il parvient effectivement à tuer ce brave  docteur. Sinon, il rate.

Exemple : Plus tard, Paul tente de tuer le docteur avec une queue de billard ; Comme il est dans la salle de billard, il a une valeur de base de 5. Les autres joueurs tentent de l’en empêcher et finalement cumulent 3 de cartes échecs.

5 – 3 = 2. Paul doit donc maintenant jeter un dé et faire 2 ou moins pour effectivement tuer le docteur.
 

Partager cet article

Repost 0

commentaires